LES DERNIERES ACTUS SUR LES CASINOS EN LIGNE

Les casinos en ligne se répartissent en plusieurs jeux tels que la roulette, le video poker, le blackjack, le baccarat, le keno, les machines à sous, et le craps. Les joueurs sont de plus en plus intéressés par le jeu alors, les concepteurs et les spécialistes cherchent toujours à innover le casino en ligne. Ils mettent en place des mises à jour ou même inventent de nouveaux jeux ; mais le plus intéressant c’est le bonus offert à chaque souscription, ou des bonus supplémentaires pour les clients les plus fidèles. Les joueurs de casino en ligne prennent-ils des risques ?

Nouveau jeu créé par Rival gaming

Le panda symbole de la nouvelle machine à sous signé Rival gamingUn éditeur de logiciel de casino en ligne nommé Rival Gaming a mis en ligne en juillet 2015, un nouveau jeu appelé Panda Party de type machine à sous. Comme son nom l’indique, le jeu est fait pour les fans d’animaux. On joue dans une interface d’un ilot asiatique, plus précisément, dans une grande étendue de bambous japonais. En jouant à ce jeu, on peut gagner jusqu’à soixante-quatre (64) fois la mise, qui est de l’ordre de 0.01€/$/£ au minimum et de 50.00€/$/£ au maximum. On peut, par conséquent, classer ce jeu comme jeu divertissant et jeu d’argent. Jeu que vous pouvez d’ailleurs retrouver sur le casino en ligne Monsieur Vegas, un des tout nouveau site accessible aux joueurs français. Rival Gaming n’est d’ailleurs pas la seule société à innover dans ce secteur, par exemple l’éditeur Netent étoffe son catalogue de machines à sous très régulièrement également comme d’autres.

Le nouveau projet de FDJ

La FDJ veut toucher 1 millions de nouveaux joueurs d'ici à 2020La FDJ a conçu un nouveau projet intitulé « FDJ 2020 : une vision augmentée de FDJ » qui a pour but de développer les jeux de casinos en ligne avec l’évolution de la technologie, c’est-à-dire jouer dans le cadre du numérique. La FDJ a investi 500 millions d’euros pour la réalisation de ce programme. Le groupe a aussi fait affaire avec de nouveaux partenaires tels que le Web School Factory et Innovation Factory. Son objectif principal est d’avoir 1 million de nouveaux joueurs jusqu’en 2020. Les clients cibles sont surtout les femmes et les personnes âgées, car on constate que ce sont ces dernières qui ont du mal à s’intéresser au casino en ligne, ce sont surtout les hommes qui aiment jouer à ce jeu. Pour ce faire, les jeux conçus vont être à la fois amusants, mais on peut gagner aussi de l’argent en y jouant. Deux nouveaux jeux seront mis en place très bientôt. Plus tard, les fans de sports auront aussi les leurs, car différents paris sportifs sortiront en 2016 tels que les paris sur le football, les jeux olympiques, les rallyes … Mais ce n’est pas tout. Pour satisfaire à sa clientèle, la FDJ proposera en 2016, des applications sur mobile afin que tout le monde puisse jouer en se servant de son Smartphone ou de sa tablette.
Toutefois, même si le casino en ligne n’est qu’un jeu, il est interdit par la loi française de faire un lancement d’un casino en ligne par tous les moyens. Les sanctions vont d’une amende de quelques milliers d’euros à quelques années en prison. Pourtant, les joueurs ne risquent rien en terme de loi pénale. Seulement, il faut faire attentions aux arnaqueurs.